Changer l’OS par défaut de son PC

Posted on 9 septembre 2010

0


Changer le système d’exploitation -ou même remettre à neuf celui installé au départ- de son ordinateur est très simple dans le principe. Il suffit de suivre scrupuleusement la démarche classique à effectuer.

En fait, pour la plupart des distributions Linux, il s’agit d’un « LiveCD », permettant de tester sans le moindre risque vis-à-vis de tout ce qui est installé sur votre disque dur (système d’exploitation et données personnelles), si ladite distribution fonctionne correctement sur votre PC. Mais c’est franchement plus lent que si l’OS était installé sur votre ordinateur…

2 solutions (et pas 3)

  1. Cliquer sur l’icône du bureau vous le proposant, généralement, étant en mode… « essais » du « LiveCD ».
  2. Suivre les instructions ci-dessous…

Le principe? L’OS souhaité doit être installé sur un CD ou un DVD (dépend de la taille du système), être installé dans le lecteur avant de redémarrer son PC, qui doit absolument « booter » (démarrer) en premier sur le lecteur de CD, et non pas sur le disque dur.

Il suffit ensuite de suivre les instructions, après avoir cliqué sur l’icône d’installation (ou dans le menu, ouvert par un clic droit de la souris, pour « Linux Mint Fluxbox »).

Le CD/DVD

L’OS est un « logiciel global », à télécharger sur le site le proposant, et, s’agissant d’une image iso (un seul fichier, constitué en fait de plusieurs), il faut obligatoirement l’enregistrer sur le CD/DVD en tant qu’image, grâce à votre logiciel de gravage.

« Booter » en premier sur le lecteur de CD/DVD

Il est possible que votre PC soit configuré par défaut pour booter en premier sur le lecteur, avant de le faire sur le disque dur. Dans ce cas, aucun soucis, insérer le CD iso gravé, puis redémarrer l’ordinateur, et suivre les instructions. Cela vaut la peine d’essayer.

Mais bien souvent, par défaut, les PC vendus avec un OS préinstallé, « bootent » directement sur le disque dur. L’installation du nouvel OS souhaité est ainsi impossible, sans faire une certaine manipulation préalable.

Configuration préalable à effectuer

La manipulation est simple, à partir du moment où on est précis.

Au tout début du démarrage du PC, appuyer sur la touche « F2 ». Un tableau vous est présenté, sur lequel on se déplace avec les flèches, les touches « Echap », « Espace » et « Entrée », touches « tabulation », essentiellement.

Je vais prendre deux exemples, car les cas différent, l’essentiel étant de comprendre le principe.

  • Portables Samsung (R510 & notbook N-310 avec lecteur externe)

Ayant appuyé sur « F2 », aller dans « Boot »: vous voyez que dans « PXE OPROM »,par défaut, il est marqué « Only with F12 », voulant dire qu’en cliquant directement sur « F12 » dès le démarrage, le PC bootera sur le lecteur CD. Vous avez la possibilté de le modifier en mettant « Always », mais je ne vois pas précisément l’intérêt qu’il le fasse à chaque démarrage. Dans ce cas, la manipulation est très simple: il suffisait même de directement booter sur « F12 » dès le départ…

  • PC fixe Acer e-machines AMD64

Ce cas est plus courant, et un peu plus délicat, une modification étant à effectuer.

Faire « F2 » dès le démarrage, et quand le tableau apparait, aller dans « Advanced Bios Features ». De là, vous apercevez dans « First boot device »,  quelque chose d’indiquer (« HARD DISK », etc.). Se déplacer avec les flèches dessus, pour le modifier, et choisir « CDROM » (en utilisant les touches de tabulation -flèche avec trois barres perpendiculaires-): il bootera en premier sur le lecteur de CD. Ne pas oublier alors de mettre, juste en-dessous, dans « Second boot device », « HARD DISK »!… S’il existe d’autres possibilités (3ème et 4ème « boot device »), vérifier qu’il y a bien inscrit « disabled » -désactivé-, et non « enabled » -activé-.

Une fois les modifications souhaitées effectuées, cliquer sur la touche « F10 », pour quitter en enregistrant. Après avoir mis « Y » pour yes dans la fenêtre de confirmation (à la question: « Save to CMOS and EXIT »), en rouge, cliquer sur « Entrée »: l’ordinateur redémarre avec la nouvelle configuration. Victoire!

Vous pourrez ainsi installer votre nouvel OS, via le lecteur de CD/DVD.

Si vous avez le moindre doute, au cour de l’opération, sur la pertinence de ce que vous avez modifié, cliquez sur la touche « Echap », jusqu’à ce qu’une fenêtre rouge apparaisse, mettre « Y », et cliquer sur « Entrée »: rien ne sera modifié, et l’ordinateur redémarrera sans aucun changement (ou bien  appuyer en même temps sur les 3 touches « Ctrl », « Alt », « Suppr »).

Conclusion

J’ai essayé d’être le plus limpide possible sur le sujet, car cette modification indispensable sur le BIOS (qui n’a en fait rien de « sorcier »), à effectuer si elle doit l’être, permettra à ceux qui n’en ont pas encore l’expérience, de n’avoir besoin de l’aide de personne pour la réaliser de par eux-même…

Elle est en fait assez simple, à partir du moment où on l’a déjà effectuée une fois.

Un conseil? « Linux Mint Fluxbox » que je viens de découvrir, et qui vient de sortir (06/09), me paraît idéal pour un débutant sous Linux -ex: menu d’un simple clic droit de souris, éléments propriétaires quasi-indispensables fournis directement, gestionnaire de logiciels, outil de sauvegarde…-. Mais bon, il y a bien d’autres possibilités…

NOTA: ne pas oublier de sauvegarder toutes ses données personnelles avant d’effectuer le changement d’OS…

Publicités
Posted in: Informatique, Linux