Installer OpenOffice.org et/ou KOffice sous l’OS GNU/Linux antiX

Posted on 3 septembre 2010

0


Satisfait de la simplicité de cet OS, comme je l’avais fait ce 31/08 sur mon portable, je l’ai aussi installé hier sur mon Notbook!

Certes, AntiX est original de par la  sobriété de sa présentation, mais un fois à la découverte de ses « subtilités », on est sensible à sa qualité, autrement dit à sa stabilité.

Pour ceux « qui n’accrocheraient pas » (c’est un style, qui en vaut bien un autre), je leurs conseillerais d’installer directement Ubuntu, pour se mettre sobrement à Linux (ou indirectement, via Linux Mint, plus « convivial » pour les nouveaux arrivant).

Mais pour ceux qui souhaiteraient s’émanciper d’Ubuntu… & Cie, tout comme de Microsoft Windows et de Mac OS X, « prenez les devants »: suivez le guide…

A propos de « subtilités »?.Abiword et Gnumeric étant installés par défaut (versions en français), pour par exemple installer OpenOffice.org, ou KOffice (au choix, les deux étant, par défaut, en version anglaise: nous verrons dans un second temps comment les franciser…),  aller dans « Metapackage installer » (dans « Applications », « Accesoires »), et le(s) sélectionner dans « Office ».  Il y a là tout un choix de logiciels et codecs -derrière, la liberté!-, et ce serait dommage de s’en priver.

AntiX apprécie la méthode d’installation classique, autrement dit par le terminal. Même si cet antiX vous aidera par cette interface, appelée « Metapackage installer ».(d’où l’intérêt de cet outil).

Il est normal que le(s) logiciel(s) que vous installez par cette méthode n’apparaissent pas immédiatement dans le menu: pas d’inquiétude! A cette fin, vous devez redémarrer votre ordinateur…

Dans un second temps, nous allons franciser ce(s) logiciel(s). Aller pour cela dans le « Gestionnaire de paquets Synaptic » (= »Synaptic Package Manager« ), dans « Applications », « Outils ».

Concernant la suite OpenOffice.org: après avoir donné le mot de passe administrateur, cliquer sur « Rechercher », et inscrire: « openoffice.org ». En utilisant le menu déroulant, sélectionner « openoffice.org-help-fr« , puis « openoffice.org-hyphenation-fr« , et enfin « openofficel10n-fr« . En profiter pour sélectionner aussi « openoffice.org-pdfimport » (il pourra ouvrir ainsi des documents sous format Pdf, via « OpenOffice Draw » = « Présentation Open Office », en français). Une fois tout cela fait, cliquer sur « Appliquer », et attendre un moment, que la liste des options apparaisse à nouveau, avant de fermer le gestionnaire de paquets synatic.

Concernant la suite KOffice: aller toujours dans le gestionnaire de paquets Synaptic, indiquer dans « Rechercher », « koffice », et sélectionner « koffice-l10n-fr« .

Les modifications ayant lieu automatiquement après ces manipulations, lors de l’ouverture de OpenOffice et de KOffice, vous aurez la surprise de les voir directement francisés (avec quelques « bémols » en anglais, pour KOffice).

Cerise sur le gâteau? Concernant OpenOffice.org, ce sera la toute dernière version stable -la 3.2.1-, dont vous disposerez.

NOTA: ceux qui souhaiteraient inclure l’ « Assistant bases de données » dans OpenOffice.org, n’auront qu’à cliquer sur « openoffice.org-base« , dans « Synaptic Package Manager ».

Publicités
Posted in: Informatique, Linux