GNU/Linux Mint 9 KDE (64bits) & watt OS :: Light – Fast – Now

Posted on 21 août 2010

0


Pour bien débuter le week-end, je viens d’installer (pour bien plus de 48h…):

Inutile de dire que je suis épaté des possibilités de l’un comme de l’autre, même si les usages sont différents.

En passant sous KDE grâce à « Linux Mint 9 Isadora version KDE 64bits », sur mon PC fixe 64bits, j’élargis considérablement à court terme mon champ de compétences « dans le vaste domaine Linux », et certainement pas « pour le pire », de par la qualité de travail de l’équipe « Linux Mint ». L’installation est des plus simples, et, entre autres choses, vous gardez la possibilité d’utilser « Synaptic » pour l’installation de logiciels situés dans ses dépôts (plus de 30.000 logiciels).

La première chose à faire, après l’installation? La mise à jour -dans « Applications », « Système »: « Gestionnaire de Mises à jour » + « Gestionnaire de paquets » (Synaptic), des évolutions (127!) ayant forcément eu lieu depuis la sortie pourtant récente de Linux Mint KDE: un signe de dynamisme de la communauté! J’ai remarqué que, à l’installation, Linux Mint KDE tenait compte au mieux de votre configuration « hardware » (carte son en particulier?).

Par ailleurs, étant « porté sur la musique », via toujours le gestionnaire de paquets Synaptic, j’ai installé: « Audacious » (parfait pour faire et écouter sa liste de radio web), « Goobox » (permet d’enregistrer sur votre disque dur, entre autres, vos CD au format ogg jusqu’à 320 kbs) et « Decibel Audio Player » (lecteur minimaliste ET d’excellente qualité musicale).

Hors gestionnaire de paquets « Synaptic », j’apprécie particulièrement « Clementine » (v. 0.4), très prometteur, mais il n’est disponible qu’en version 32bits… Et si, il est disponible en 64bits -choisir la version « Ubuntu 64bits »-, et, très franchement je vous le conseille! Ne pas oublier de télécharger les jaquettes disponibles (dans « Outils »).

Le navigateur « Opera » (10.61), d’origine norvégienne (comme l’omelette?), étant celui que je préfère -et de loin-, je l’ai installé, ce dernier ayant plus d’un avantage: possibilité de créer ses comptes mails intégrés (dans « Menu », « Comptes de courrier et de discussion »: un compte Gmail en IMAP, c’est parfait!), synchronisation dudit courrier -mais pas seulement- entre l’ensemble de ses ordinateurs, grâce à la création d’un compte « Opera Link » (dans « Menu », « Synchroniser Opera », « Ma page Opera Link ») et… sa rapidité de navigation. Bref, je m’étonne qu’Opera n’ait pas plus de succès, face à ses concurrents, d’autant plus qu’il n’a rien à envier côté sécurisation.

Linux Mint m’a aussi fait connaître le navigateur web « ARORA », plus qu’intéressant; et libre, contrairement à « OPERA » (à télécharger dans: « Gestionnaire de logiciels »).

Pour l’instant, pour les logiciels souhaités n’étant pas dans les dépôts Synaptics (ex: « Clementine », d’origine allemande, dont j’ai toute confiance, ainsi que le navigateur « Opera »), j’en suis à télécharger les versions en « .deb » (Debian), à cliquer droit et à faire « Ouvrir »: ce qui me conduit au logiciel « Dolphin », qui permet de gèrer la manipulation à faire.

Une nuance à apporter? Bien évidemment, ne pas faire cette manipulation sans passer par les dépôts Synaptics, ou plus prosaïquement, sous « Linux Mint », par: « Gestionnaire de logiciels », concernant les logiciels totalement inconnus (car risque non-négligeable de virus, trojan, etc.).

Mais certainement y a-t-il une meilleure manipulation que ça (par les fichier « TAR »…), sous KDE: merci à tout retour d’information, pour l’avenir…A bon entendeur: salut!

Le seul problème que j’ai eu, avec Linux Mint 64bits? Pas de son, uniquement lors de vidéos -YouTube comme DailyMotion-! Il m’a suffit de cliquer sur l’icône de volume (dans la barre du bas), de cliquer sur « Mixeur », et de mettre le dernier curseur sur autre que sur « zéro »….

« Linux Mint »? from freedom came elegance…

Concernant « « watt OS :: Light – Fast – Now »« , comme indiqué par l’éditeur de cet OS, la rapidité d’exécution des programmes est étonnante, sur les notbooks dont le « cahier des charges » (imposés par Microsoft?) les a quelque peu bridés. Pour ma part: essayer cet OS sur un notbook, c’est l’adopter…

En effet, son environnement bureau est basé sur LXDE, réputé pour sa  rapidité et sa capacité à préserver l’énergie utilisée. De plus, à prestation égale, l’usage demandé du CPU et de la RAM est moindre que sous les autres environnements. Autrement dit: parfait pour optimiser les performances de votre notbook.

Un détail à connaître? L’interface étant assez « spartiate » (ce qui n’est pas pour me déplaire pour ce type d’engin), le moyen de mettre à jour les logiciels installés est de le faire par « Synaptic Package Manager » (dans « Preferences »). Cliquez pour cela tout simplement sur l’icône « Mark all upgrades », et, une fois apparues les mises à jours éventuelles à faire, dans un second temps, sur le bouton « Apply ».

Juste une « petite » précison? Pour booter sur le lecteur de CD que vous aurez rajouté via prises USB –image iso sur CD incluse-, cliquez, au démarrage de votre N310, sur la touche « F12 ».

Concernant mon portable « classique » (Samsung R510 32bits, encore et toujours sous Vista…), je me donne encore un peu de temps pour réfléchir: jusqu’à la fin de la validité de ma licence antivirus? Humour! Encore que…

Mon choix ne saurait en tout cas tarder! Pour passer à (l’ennemi?) « Aurora »? Ou bien « HAIKU »? Ou encore à l’OS Linux SimplyMEPIS 8.5? Ou plus classiquement à la prochaine version de Ubuntu, la 10.10, en gros à la rentrée universitaire? Bref, par d’urgence, « HAIKU » n’étant pas encore à sa version finale (zut alors, j’ai donné la réponse!).

J’y pense… Et je n’oublie pas (le temps de vraiment me faire à KDE et à LXDE).

Un conseil? Ne pas oublier d’installer un firewall (via « Gestionnaire de logiciels »: chercher et trouver gufw, et pour le configurer, simplement cocher la case « Activé »: « Refuser » apparaîtra dans « entrant », alors que « Autoriser » apparaîtra dans « Sortant ». C’est parfait, vous pouvez quitter le programme!). Sinon, il existe aussi firehole -qui n’offre pas d’interface, donc aucun réglage-, à chercher et à installer via le « gestionnaire de paquets Synaptic ».

NOTA: la version sous bureau LXDE -avantage de rapidité, car optimisation de l’utilisation de votre configuration CPU et RAM-, de « Linux Mint » n’existe malheureusement actuellement qu’en version 32bits. Je ne l’ai en tout cas pas trouvée à télécharger en 64bits.

Publicités