On parle de la France en Suisse…

Posted on 7 août 2010

0


Et pas forcément pour le meilleur!

Sur le site « Le TEMPS monde », l’article -2 pages-, daté d’aujourd’hui, intitulé: « Un climat de guerre civile règne sur la Toile hexagonale », d’Antoine Menusier Paris, semble plus qu’explicite, sur la situation hexagonale.

A chacun son analyse: pour ma part, il me parait évident que, vus la « sociologie » et le « niveau culturel » français, cette « ambiance » est un moyen -le seul moyen?-, pour l’occupant actuel du poste suprême de la République, d’avoir une quelconque chance d’être réélu. Mais peut-être me trompé-je?

En tout cas, la campagne présidentielle a déjà commencé (et quels enjeux doivent être en jeu pour utiliser ce type de moyens…), et, par cette manière (sortir ce genre d’éléments à mon goût assez nauséabonds -pour une bonne et simple raison: « déchéance de nationalité = un des souvenirs du régime de Vichy »-, jusqu’à l’extrême: message subliminal = les problèmes viennent forcément de l’étranger…), cela permet de mettre au second plan les choses sérieuses et les éléments plus qu’inquiétants de la situation réelle et objective -en plus, en cette période de Grande Crise internationale-, dans laquelle est la France. Sans même parler d’une certaine consanguinité entre les mondes des affaires et politique.

Un exemple (parmi d’autres)? Concernant la zone euro, il suffit de regarder qui est à la première place, et qui est à la dernière place, du tableau: « Dettes publiques européennes: quels sont les pays les plus exposés? » (lombard street)

Enfin bon: cette analyse n’engage que moi.

NOTA: Cf. un article sur le sujet, dans le « New York Time ».

Publicités