« Réforme financière : la France ne suit pas les propositions allemandes »

Posted on 25 mai 2010

0


Sur le site de Lucienne Magalie PONS, j’ai remarqué la pertinence d’analyse de l’article : « Réforme financière : la France ne suit pas les propositions allemandes ».

En complément, je me permets de porter à votre connaissance le tableau de l’article suivant : « Grèce: Régime sec pour sauver l’euro » (Lombard street).

La seule « première ligne » du tableau nous fait comprendre (au moins) certaines raisons du comportement de notre « petit fait-tout » national, lors d’un week-end européen et financier hautement stratégique.

Les mesures prises étaient plus destinées à sauver certains établissement financiers dont le « retour sur investissements » était devenu « théorique », qu’à véritablement « tuer dans l’oeuf » ne serait-ce que la crise Grecque (Grèce = 2,5% du PIB de la zone euro, contre par exemple, de l’ordre des deux tiers pour l’Allemagne). Cette dernière, comparée à l’ampleur du sujet, est déjà du passé: l’actualité? Le Portugal, l’Italie, l’Espagne, l’Irlande et… la France (« tout est bon » pour retarder l’évolution prévisible de la notation de sa dette souveraine, qui ne sera pas sans conséquence – coût réel du financement de la dette publique, en particulier – ).

Sans parler des finances britanniques, mais qui ne font pas partie de la zone euro, ni du dollars américain.

La dernière ligne dudit tableau à son sujet, est toute aussi instructive : n’inversons-pas les rôles…

Publicités